Dépôt de bus de Sequedin : le porte-avion Transpole

Dépôt de bus de Sequedin : le porte-avion Transpole
22 Fév 2016
Avec les dépôts de Wattrelos et Faidherbe situé à Villeneuve d'Ascq, le dépôt de bus de Sequedin constitue la base arrière bus du réseau Transpole. Chaque jour, ce sont ainsi près de 130 bus qui sortent de ce dépôt pour venir alimenter les lignes de l’hypercentre de Lille ainsi que toute la couronne Sud / Sud-Ouest de la métropole. Un déploiement qui nécessite une grande organisation. Plongée au cœur du porte-avion Transpole…

8 minutes top chrono !

6h30 du matin. C’est le début du service pour Damien Curoux, conducteur de bus depuis 10 ans. Après un passage par le bureau de sortie où il reçoit l’attribution de son véhicule et les informations de dernière minute liées à sa ligne, Damien peut procéder à sa VAD (Validation Avant Départ). « Il faut prévoir 8 minutes pour tout vérifier de manière à pouvoir intervenir s’il y a un problème, et ne pas prendre de retard sur le réseau », explique celui-ci. Carrosserie, feux, positionnement des index roues, propreté intérieure du véhicule,… tout est passé au crible pour assurer la sécurité et le confort des voyageurs. Avant son arrivée, le bus a bien sûr été préparé, nettoyé, préchauffé et alimenté en gaz, l’une des spécificités du réseau Transpole. Sur la journée, 250 conducteurs se succèderont sur le dépôt de bus de Sequedin avec des prises de service qui se concentrent principalement entre 4h30 et 7h00 du matin, le midi sur des relèves de conducteurs en ligne et le soir pour assurer les services de nuit.

Une règle d’or : assurer un service performant et de qualité pour les voyageurs

Une fois l’ensemble des bus déployé sur le réseau, la vie continue au dépôt de bus de Sequedin. Le service Ordonnancement, chargé de couvrir les services conducteurs dans le respect de la législation, des conditions de travail et des aléas de la vie quotidienne prépare déjà la journée du lendemain avec un objectif en tête : couvrir 100 % du service client.
La cellule qualité veille de son côté aux temps de parcours. Dans un contexte où le réseau urbain évolue sans cesse, il faut régulièrement réévaluer ces temps pour un respect strict de la ponctualité aux arrêts. C’est dans cette même optique d’amélioration du service aux voyageurs que chaque conducteur est suivi par un manager de proximité. Leurs échanges réguliers permettent de relever les difficultés rencontrées sur le terrain et de collecter l’ensemble des informations permettant d’améliorer le fonctionnement des lignes.

Entretien, réparation, maintenance… un dépôt actif 22h/24

Au sein du dépôt de bus, un entrepôt de 2700 m² abrite également les ateliers de maintenance, séparés en deux espaces distincts : d’un côté la maintenance préventive où les bus sont révisés et vérifiés régulièrement, et de l’autre la maintenance curative qui intervient sur les pannes ou accidents survenus sur le réseau. Au total, une trentaine de salariés mécaniciens, techniciens, électriciens et carrossiers s’affairent chaque jour pour entretenir les 150 véhicules du parc.
« Je compare toujours le dépôt de bus à un porte-avion, déclare Olivier Marbaix, Chef de l’Unité Bus de Sequedin. Les bus sont armés puis ils décollent. Entre 4h30 et 2h du matin, la vie ne s’arrête presque jamais entre la maintenance, les départs, les arrivées,... Il y a une grande effervescence ».
Share

Camille

commentaires

  1. Christel Dhermy affirme: février 24, 2016 at 12:23

    Bonjour,

    J’aimerais savoir s’il serait possible d’emmener un groupe de 18 élèves de 3ème suivant l’option DP3, un lundi après-midi ?
    Cordialement,
    christel Dhermy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *