Lille: 3 expos photographiques à voir en octobre

Lille: 3 expos photographiques à voir en octobre
09 Oct 2018
Ce mois-ci à Lille, la photographie est à l’honneur. Trois expositions au goût de vintage seront proposées pour tous. Un peu d’histoire, un peu de nostalgie et même du sport en couleur et en noir et blanc.

Prairies en ville

Pierre-Yves Racine vous emmène dans un écrin de verdure en pleine ville. C’est à Rennes que le photographe a trouvé l’inspiration, dans une enclave verte vivant ses dernières heures: les prairies Saint-Martin. Cette collection de photographies plus ou moins anciennes invite à se questionner sur l’évolution urbaine. Des clichés volés, des instants vrais et doux où règne un sentiment d’éternité. Un moment plein de poésie à découvrir chez artconnexion jusqu’au 10 novembre, au 9 rue du cirque à Lille.
 

Les Black Panthers à la maison Folie Moulins

C’est une exposition immersive que vous pourrez découvrir à Wazemmes jusqu’au mois de janvier 2019 grâce à l’activiste Stephen Shames, membre des Black Panthers pendant sept ans. Il y présente plus de soixante tirages tout aussi vrais les uns que les autres. Ces photos retracent le parcours de l’organisation prônant l’émancipation sociale et politique de la minorité noire, mais pas seulement. Certains clichés des fondateurs historiques prouvent l’humanité qui se trouvait dans une organisation dénoncée comme rebelle et dangereuse à l’époque par le FBI.
L'exposition se déroule en cinq temps forts de la lutte : Mener, Rassembler, Lutter, Communiquer et Protéger. Le documentaire de Stanley Nelson, The Black Panther : vanguard of the revolution, diffusé en continu, permet de recontextualiser le combat dans une Amérique divisée. Encore aujourd’hui, cette lutte résonne dans toutes nos sociétés.
Une exposition gratuite à ne pas manquer du mercredi au dimanche, de 14h à 19h.
 

Du sport sans suer

Dans le cadre de l’exposition SportFoto, la gare Saint-Sauveur se met au cyclisme et aux sports olympiques. De nombreux clichés sur le thème du Paris-Roubaix et du Tour de france des années 1950 aux années 2000 témoignent de l’évolution de ce sport traditionnel. Ces clichés présentent une ferveur et une passion sans égal pour la course cycliste, mais aussi les efforts et les déceptions que peut procurer cette discipline.
Les jeux olympiques sont abordés sous trois prismes différents à l’ancienne gare. La firme Omega dévoile 70 ans d’avancées technologiques autour de la photofinish. On découvre aussi des clichés bientôt centenaires des Jeux Olympiques de Paris 1924, les premiers à être radiodiffusés !
Pour finir, les clichés des derniers J.O. de Rio subliment l’art, l’effort, la technique et l’esprit d’équipe de chacun des 28 sports représentés. Exposition à voir jusqu’au 4 novembre.
Share

Camille