add

Les plus belles rues à découvrir en V'lille

Les plus belles rues à découvrir en V'lille
05 Juil 2018
Il fait beau dehors ! Que vous soyez un citadin averti ou juste de passage à Lille, le vélo est le meilleur moyen pour découvrir les plus belles rues de la capitale des Flandres. Voici une liste non exhaustive des rues à découvrir. Des artères les plus connues aux ruelles les plus secrètes, embarquez avec nous à bord de votre V’lille.

Côté Citadelle

Commençons par un coin digne d’une carte postale : le Quai du Wault. Si proche de toute l’agitation du centre, il offre un panorama calme et serein avec sa cuve et son parc avoisinant. Aéré, clair et calme, ce mini-poumon dessert un tas de ruelles aux vieilles maisons traditionnelles. Remontons vers l’esplanade à la recherche de verdure. Là-bas, les espaces verts et la voirie refaite à neuf vous laisseront rouler vers le nord sans se soucier de votre chemin. Voilà qu’arrive le pont Napoléon, premier pont couvert d’Europe. Ici depuis 1812, puis démoli par les allemands, il fut reconstitué en 2014.

Côté Vieux Lille

Partons de la Gare cette fois, l’ancienne façade qui regarde la rue Faidherbe est un des symboles de l’ancien Lille. Ses larges trottoirs et ses grands immeubles font d’elle une des rues les plus riches de Lille. C’était la rue la plus passante autrefois, celle où il fallait être vu. Juste au bout, l’opéra et la vieille bourse, passons entre les ruelles quitte à s’y perdre et au bout de la Grand’Place, voici les pavés de la rue Esquermoise. Ici résonne l’ambiance des magasins et des artisans. Laissons la rue Basse sur notre droite et guettons l’alcôve sur le même trottoir. Nous pénétrons alors dans la rue de Weppes, la passerelle piétonne aux terrasses ensoleillées nous emmène jusqu'à la Cathédrale. Une sensation de passage secret vers un monde parallèle !

Côté Hôtel de Ville

Partons plus loin, après s’être reposés au parc Jean-Baptiste Lebas ou avoir visité les expos à la Gare Saint-Sauveur, direction Porte de Paris. Cet Arc de Triomphe, monument historique du XVIIe siècle, délimitait autrefois le sud de la ville. Levons les yeux et admirons le beffroi attenant à l'Hôtel de Ville. Pourquoi pas y grimper d’ailleurs ! Remontons ensuite la rue de Paris, désormais Pierre Mauroy, et prenons à droite sur la rue Delory. Sur notre droite, observons le passage d’une impasse secrète de la ville, la rue des Brigittines en souvenir du couvent qui jouxtait les lieux.
Share

Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *