L'histoire des bâtiments de Lille #4

L'histoire des bâtiments de Lille #4
25 Oct 2018
L’histoire des bâtiments de Lille continue de vous dévoiler les secrets des lieux les plus emblématiques de la capitale des Flandres. Au menu : un petit tour en centre-ville de Lille pour découvrir l’un des symboles lillois, avant de partir à Croix pour nous intéresser à une oeuvre à l’architecture unique.

Le palais Rihour

 
Sur la place du même nom, le palais Rihour est l’un des bâtiments les plus anciens de Lille. Construit à la demande de Philippe Le Bon dès 1450, ce palais prend place au milieu de l'îlot marécageux du Rihoult. Le palais était plus conséquent et comportait quatre ailes dotées d’une cour intérieure. La chapelle déjà présente fût conservée, et est toujours visible aujourd’hui.
Le bâtiment pris feu en l’an 1700. La façade Nord fût reconstruite selon la mode de l’époque. Après de nombreux incendies et les dégradations causées par le temps, le palais fût totalement détruit en 1846 et reconstruit 9 ans plus tard. Le beffroi construit en 1826 ne résista pas à ces rénovations. Le palais accueille la Mairie jusqu’en 1916, avant qu’un nouvel incendie ne vienne détruire une bonne partie de l’édifice. À l’exception de la chapelle gothique, d’un escalier du XVème et de quelques arcades plus récentes, il fût presque entièrement démoli.
 
Se rendre au palais Rihour
En Métro:
Ligne 1 Arrêt «Rihour»

Villa Cavrois

 
D’un autre genre, l’oeuvre d’architecture moderne appelée Villa Cavrois, du nom de ses premiers propriétaires, à été rénovée. Cet édifice fut érigé par Robert Mallet-Stevens pour offrir une demeure saine, confortable et moderne. À l’époque, le projet mené par l’architecte avant-gardiste ne parvient pas à séduire les habitants, qui l’affublent de surnoms tels que “le bateau” ou le “péril jaune”, en raison de ses briques colorées. Les ouvertures, les espaces et les matériaux utilisés représentent pour l’époque une avancée considérable que seule la visite de cet édifice de 1840m² vous permet de ressentir. C’est grâce à une association de sauvegarde créée en 1990 que la demeure, abandonnée et pillée, fût rachetée et rénovée par l’État. La Villa est désormais gérée par le Centre des monuments nationaux. Les visites sont ouvertes au public toute l’année, et certaines activités y sont proposées. Vous pourrez notamment découvrir le mobilier de l’époque et visiter le jardin et son mythique miroir d’eau.
 
Se rendre à la villa Cavrois
Tram :
Tramway R arrêt « Villa Cavrois »
Share

Camille